Téléphone : +1 450 413 29 49

Des projets en développement

Dans les Laurentides, de nombreux projets de logement communautaire voient le jour. Certains sont plus avancés que d’autres. Certains sont presqu’en phase d’occupation, d’autres en cours de réalisation, d’autres en attente et quelques-uns, encore en gestation. Tous connaissent, à un degré ou à un autre, les mêmes contraintes : le financement, les normes non adaptées de la SHQ et, souvent, la rareté et le prix des terrains. En raison des obligations des programmes de financement, ces projets sont tous accompagnés par un Groupe de ressources techniques.

Projet en phase d'occupation

Les Habitations Rive Gauche (Boisbriand)

Coopérative d’habitation dont la construction est prévue en deux phases, les Habitations Rive-Gauche ont complété la construction de la première phase. Les locataires devraient prendre possession de leurs logements très prochainement.

Projets en cours de réalisation

La Coopérative de solidarité du Train de la vie (Deux-Montagnes)

La Coopérative de solidarité du Train de la vie a été mise en place à la suite d’un atelier de formation donné par l’Association de promotion et d’éducation en logement. Ce projet est entré en construction au mois d’avril 2021. Certaines erreurs de conception et des problèmes avec l’Hydro-Québec ont causé d’importants retards au projet. Sa livraison est maintenant prévue pour le mois d’avril 2023.
Il s’agit d’un immeuble de 35 logements à destination de personnes seules et familles, à faible revenu, financé dans le cadre du programme Accès Logis Québec, volet 1.
Même si tous les logements seront adaptables, l’immeuble comptera 9 logements adaptés à des personnes à mobilité réduite.

Pour information sur le projet : écrivez à coop_train-de-la-vie@outlook.com ou consultez la page Facebook.

Pour clientèles particulières

  • La Grande-Ourse (Val-David) est un projet de coopérative pour des familles à faible et modeste revenu sur le territoire de Val-David. Le groupe porteur est animé par une philosophie du vivre-ensemble et d’un environnement sain et durable.
    Il s’agit d’un projet de 20 logements dont 65% bénéficieront du PSL (Programme de soutien au logement). L’occupation est prévue pour 2022.
    La coopérative a obtenu sa réservation d’unités.

 

  • Le Hameau de Prévost (Prévost) est une coopérative de solidarité d’habitation. Sa particularité est d’être une coopérative intergénérationnelle. Le projet mettra 40 logements à la disposition de ses membres; 50% des logements bénéficieront du PSL.
    Le projet tente de voir le jour depuis quelques années. Malgré certaines difficultés à trouver un terrain, les membres de la coopérative sont restés soudés n gardant l’objectif du vivre-ensemble.
    L’occupation est prévue pour 2023.

 

  • Les Habitations de la Gare (Mirabel) ne sont pas une coopérative. Le projet vise à agrandir le nombre de logements disponibles à l’OMH pour les citoyennes et citoyens de Mirabel, essentiellement pour des familles. 40 logements sont prévus dont 80% bénéficieront du PSL. Proche de la nouvelle gare de Mirabel, le terrain est traversé par une rivière à l’arrière. Des espaces communs offriront aux futura résidents un cadre vert et connecté.
    Le projet se dirige vers l’engagement conditionnel. L’occupation est prévue pour 2022.

 

Les projets suivants sont à destination de personnes à risques d’itinérance, des logements d’urgence ou pour clientèles vivant avec une déficience intellectuelle.

 

  • OBNL d’habitation, Fleur de macadam (Saint-Jérôme), veut mettre à la disposition de sa clientèle 13 logements temporaires. Il s’agit de logements de transition pour des personnes à risques d’itinérance afin que l’organisme puisse les accompagner vers un retour à un mode de vie «sain».
    L’organisme a déjà obtenu sa réservation d’unités. L’occupation est prévue pour 2022.

 

  • Le Trait d’union Jeunesse (Saint-Jérôme) est un OBNL d’habitation de 20 logements qui bénéficieront, en totalité, du Programme de soutien au logement (100% des logements). Le projet vise une clientèle de jeunes en difficulté à risques d’itinérance. Des accompagnements sont prévus par l’organisme Café de rue SOS et l’immeuble sera géré par l’OMH de Saint-Jérôme. Un tel partenariat permettra à chacun d’exercer ses expertises à pleine capacité.
    La réservation des unités est déjà obtenue. L’occupation est projetée pour 2022.

 

  • La Maison d’Ariane (Saint-Jérôme) fait partie du projet des Maisons 2e étape, aussi appelées maisons d’hébergement de transition. La Maison 2e étape offre un logement abordable et sécuritaire et des services d’appui et d’orientation aux femmes et à leurs enfants pour un séjour d’environ 11 mois. Le projet s’adresse à des femmes victimes de violences conjugales et leurs enfants.
    Le projet de Saint-Jérôme est en recherche de terrain. La réservation d’unités est en cours; l’occupation est prévue pour l’année 2022.
    L’organisme Maison d’Ariane prévoit 2 projets pour répondre à son besoin en logements d’urgence sur le territoire de Saint-Jérôme et pour revitaliser ses bâtiments de 1ère et 2e étapes pour des femmes victimes de violences conjugales.
    Pour information, contacter Mme Fellah Mercier.

 

  • Maison Oxygène Laurentides (Saint-Jérôme) est un projet de 5 logements temporaires pour des pères en difficulté. Il s’agit d’un projet d’achat/rénovation dont l’occupation est prévue pour l’année 2021.
    Maison Oxygène est un réseau de maisons qui vient en aide aux pères en difficulté sur tout le territoire québécois. Dans les Laurentides, Maison Oxygène n’avait pas encore de structure pour accueillir sa clientèle en hébergement. Depuis 2019, Maison Oxygène Laurentides travaille sur la rénovation d’un bâtiment pouvant accueillir 5 pères et leurs enfants.

 

  • OBNL d’habitation de 20 logements pour personnes ayant des déficiences intellectuelles, Viv’ en Logis (Sainte-Adèle) veut offrir à sa clientèle  du logement et un cadre adapté aux handicaps de chacun. Les personnes qui habiteront Viv’ en Logis peuvent être autonomes mais ont besoin de soutien. Le projet émane d’un groupe d’acteurs du milieu et de parents soucieux de l’avenir des enfants et des adultes du territoire.
    La réservation d’unité est acquise mais l’organisme est encore en recherche de terrain.

 

  • L’Arc-en-Toit (Rivière-Rouge) est un OBNL d’habitation pour des clientèles atteintes de déficiences intellectuelles souvent à risques d’itinérance. L’organisme s’est donné comme objectif de soutenir ces personnes en leur offrant des logements et des services journaliers à Rivière-Rouge.
    Le projet comportera 28 logements et prévoit l’occupation en 2022. L’organisme attend l’engagement conditionnel de la SHQ.

 

  • L’organisme ACJ+ est très présent sur son territoire pour sa mission d’aide aux personnes itinérantes et aux jeunes. L’Habitation autour de toit (Saint-Eustache) souhaite agrandir les capacités d’accueil pour les jeunes à risque d’itinérance. Le terrain est déjà acquis mais une étude est en cours pour mettre en place le meilleur projet possible.
    Le projet en est un de 12 logements temporaires. L’occupation est prévue pour 2022.

 

  • Maison 2e Étape, la Maison La Passe-R-Elle (Mont-Laurier) est un projet soutenu, depuis ses débuts, par le Comité régional de concertation pour la mise sur pied de maisons d’hébergement de 2e étape pour femmes et enfants victimes de violences conjugales. Le projet regroupe de nouveaux acteurs qui se sont joints à la démarche : le GRT Laurentides, l’Alliance des maisons d’hébergement de 2e Étape, des comités logement locaux et, plus récemment, une chargée de projet pour coordonner les démarches.
    Tout comme le projet Maison d’Ariane de Saint-Jérôme, la Maison La Passe-R-Elle a reçu l’appui du CISSS des Laurentides, des 2 municipalités concernées par ces maisons et une subvention dans le cadre des Ententes sectorielles de développement pour favoriser l’égalité entre les femmes et les hommes dans la région des Laurentides.
    Le projet de Mont-Laurier souhaite construire 14 logements de Volet 3 pour sa clientèle.

Pour information, contacter Mme Fellah Mercier.