Accueil

La mise à jour économique (mini budget) du 25 novembre faite par le gouvernement de François Legault contient une attaque frontale contre le logement social, sous-financé depuis des années.
Il prévoit un nouveau programme de logements « abordables » axé sur le financement du marché privé, en remplacement d’AccèsLogis. Pas un sou n’est prévu pour celui-ci, le seul programme québécois permettant encore le développement de logements sociaux et communautaires.
Il est inacceptable que le gouvernement détourne les fonds du logement social et communautaire au profit du privé, alors que la pénurie de logements locatifs et la hausse rapide du coût des loyers frappent les locataires du Québec. C’est une véritable privatisation des programmes d’aide au logement !
Québec doit corriger le tir sans plus attendre, en finançant convenablement les 7000 logements sociaux déjà prévus et en ajoutant dans son prochain budget toutes les sommes requises pour lancer rapidement une nouvelle programmation d’AccèsLogis, de 10 000 unités.

Nos partenaires