Campagnes

Entrevue donnée, par le coordonnateur de l’Association de promotion et d’éducation en logement, à la télévision communautaire des Basses-Laurentides (TVBL), le 11 février 2021.

Campagne « Passe-moi ton bail »

Jusqu’à maintenant, les gouvernements ne semblent pas vouloir instaurer un registre des loyers qui pourrait amener à un certain contrôle des loyers.
Nous vous invitons donc à participer à cette campagne toute simple.
Au moment de déménager, laissez une copie de votre bail à un endroit où le nouveau locataire pourrait le trouver.
Mieux encore, envoyer la copie du bail par la poste à votre ancienne adresse, en l’adressant à l’occupant des lieux.
C’est un petit geste qui peut rendre un grand service!

En effet, oui, vous pouvez refuser une augmentation de loyer et garder votre logement! Votre locateur ne peut pas vous mettre à la porte pour ce motif. C’est une protection que vous offre la Loi.
Il reviendra au locateur de s’adresser au Tribunal administratif du logement pour faire fixer le loyer. À ce moment, il devra faire la preuve de la nécessité d’une augmentation et justifier le montant demandé.
Vous pouvez calculer vous-même l’augmentation.

Dans le cadre des caravanes organisées par le FRAPRU, à l’hiver 2020, la région des Laurentides avait accueilli une caravane provenant de Gatineau.
En effet, le mercredi 5 février 2020, une cinquantaine de personnes provenant de Gatineau et de Montréal s’étaient jointes aux manifestants des MRC de Deux-Montagnes, Mirabel et Thérèse-De Blainville. L’objectif de la manifestation était de faire prendre conscience aux Ministres de la région de la situation déplorable du logement communautaire dans le territoire. En l’absence des ministres, retenus à Québec, le mémoire du FRAPRU avait été remis à leurs attachés politiques.
Après des arrêts à Saint-Eustache et Sainte-Thérèse, la caravane avait poursuivi son chemin vers Prévost afin de rencontrer la ministre Marguerite Blais.

Photo ci-contre, Véronique Laflamme du FRAPRU et Serge Gilbert, coordonnateur de l’Association de promotion et d’éducation en logement, remettant la pétition du FRAPRU à M. Jonathan Guay, attaché politique de M. Benoit Charette, député de Deux-Montagnes et Ministre de l’Environnement et de la lutte aux changements climatiques.